L’uniforme de l’ingénieur militaire du 18e siècle

Un entretien avec Marie-Hélaine FALLU et Michel THEVENIN, animé par François LAFOND
Dimanche 16 août 2020 de 11h30 à 12h30
En direct sur cette page

AVIS

Veuillez actualiser votre page si vous ne voyez pas la vidéo.

Cette activité a pour but d’exposer les défis de la recréation de vêtements historiques. Nous présenterons ici une reproduction de l’uniforme porté par certains ingénieurs militaires ayant combattu en Nouvelle-France lors de la guerre de Sept Ans. Notre présentation se déroulera en deux temps : une première partie sera consacrée à l’évolution de l’uniforme des ingénieurs militaires français au XVIIIe siècle et aux motivations et justifications entourant cet habit en rapport avec le métier d’ingénieur. La deuxième partie consistera à expliquer notre démarche pour recréer l’uniforme d’un ingénieur militaire selon l’ordonnance de 1758. Quelles questions se poser, quelles sources mobiliser pour une telle réalisation? Une fois l’information trouvée, comment la mettre en pratique? Nous discuterons alors des choix de couleurs, fibres, tissés, techniques d’assemblages et de coutures des modèles choisis.

Marie-Hélaine Fallu est l’auteure derrière le blogue historique Mlle Canadienne. Créé en 2016, il est son journal de recherche et partage ses découvertes et réflexions à propos du siècle des Lumières. Ses articles parlent tantôt de techniques de couture, tantôt de l’histoire d’un artéfact, tantôt du parcours de vie de la dame derrière le portrait. Bref, elle s’intéresse à plusieurs aspects de la vie au 18e siècle. Elle aborde l’histoire comme une autre culture, en tentant de comprendre les mentalités du passé.

Michel Thévenin est doctorant en histoire à l’Université Laval. Dans la continuité de sa maîtrise, pour laquelle il s’est intéressé à la guerre de siège en Nouvelle-France pendant la guerre de Sept Ans, sa recherche de doctorat questionne le rôle et l’importance des ingénieurs militaires et artilleurs en Nouvelle-France au 18e siècle. Actif dans le domaine de la diffusion de l’histoire, il a à plusieurs reprises présenté ses recherches dans le cadre d’événements comme les Fêtes de la Nouvelle-France et les Rendez-vous d’histoire de Québec. Il est également l’auteur du blogue historique Tranchées et Tricornes par lequel il diffuse ses recherches de maîtrise et de doctorat, tout en combattant certains clichés entourant la guerre au 18e siècle.

Historien et archiviste, François Lafond a à cœur la transmission des notions historiques vers le grand public. Ses années en radio l’ont amené à s’intéresser à la diffusion de l’histoire par les médias. Ainsi depuis février 2018, il est notamment reconnu comme « l’historien-gameur » sur Twitch.tv. Sous le pseudonyme Hell_Frank, il anime une chaîne de diffusion en direct portant sur l’histoire et les jeux vidéos. Ce projet l’a amené à développer une bonne expertise en technologie audiovisuelle et en animation de contenu sur internet. C’est pourquoi il a été choisi comme animateur et diffuseur officiel des Rendez-vous d’histoire de Québec.

Espace livres

Coup de coeur

Suggestions de lectures de Michel Thévenin

Anne Blanchard, Les ingénieurs du « Roy » de Louis XIV à Louis XVI : étude du corps des fortifications, Montpellier, Université Paul Valéry, 1979, 635p.

Anne Blanchard, « « Ingénieurs de Sa Majesté Très Chrétienne à l’étranger », ou l’école française de fortifications », Revue d’histoire moderne et contemporaine, tome 20 N°1, Janvier-mars 1973. Etudes d’histoire militaire (XVIIe-XXe siècles) p. 25-36.

André Charbonneau, Marc Lafrance et Yvon Desloges, Québec, ville fortifiée du XVIIe au XIXe siècle, Québec, Éditions du Pélican et Parcs Canada, 1982, 491p.

Janis Langins, Conserving the Enlightenment. French Military Engineering from Vauban to the Revolution, Cambridge et Londres, The MIT Press, 2004, 532p.

Pierre-Yves Beaurepaire et Pierrick Pourchaisse, Les circulations internationales en Europe. Années 1680 – années 1780, Rennes, PUR, 2010, 501p.

Stéphane Blond, Liliane Hilaire-Pérez et Michèle Virol (dir.), Mobilités d’ingénieurs en Europe, XVe-XVIIIe siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2017, 244p.

Catherine Desos, « Les ingénieurs du roi de France auprès de la couronne d’Espagne (1704-1715) », Vegueta, Annuario de la Facultad de Geografia e Historia, 16 (2016), p. 67-92.

Martine Galland Seguela, Les ingénieurs militaires espagnols de 1710 à 1803. Étude prosopographique et sociale d’un corps d’élite, Madrid, Casa de Velazquez, 2008, 450p.

Michèle Virol, « Savoirs d’ingénieur acquis auprès de Vauban, savoirs prisés par les Anglais ? », Documents pour l’histoire des techniques, n°19, 2010, p. 35-45.

Michèle Virol, Philippe Bragard et Nicolas Faucherre (dir.), L’influence de Vauban dans le monde, Besançon : Réseau des sites majeurs de Vauban, Namur : les Amis de la citadelle de Namur, 2014, 178p.