Le Monastère se révèle: 375 ans d’éducation chez les Ursulines de Québec

Une conférence de Rachel ARCHAMBAULT
Jeudi 13 août 2020 de 13h à 14h
En direct sur cette page
et sur Facebook

Débarquées en Nouvelle-France en 1639 avec comme mission l’éducation des jeunes filles, les Ursulines représentent les fondations mêmes du système d’éducation québécois. Elles ont occupé leur monastère en haute-ville pendant plus de 375 ans, laissant derrière un héritage historique d’une grande importance et un riche patrimoine archéologique, qui est hélas trop méconnu. Le site fut le sujet de quelques interventions archéologiques depuis 1964, mettant au jour des parcelles de leur vaste histoire. Les découvertes ont notamment mis en lumière le quotidien de ces écolières et enseignantes, par l’entremise d’artefacts tels que des dés à coudre, des mines de graphite, des céramiques éducatives et autres témoins artefactuels. Cette présentation portera donc sur ces objets éducatifs transmetteurs d’histoires, notamment ceux retrouvés lors des fouilles réalisées près du musée actuel, qui permirent de documenter davantage l’externat qui fut en activité aux XIXe et XXe siècles.

Passionnée des sciences historiques et des communications, Rachel Archambault est spécialiste en culture matérielle en archéologie et également gestionnaire de réseaux sociaux. Diplômée au baccalauréat en archéologie de l’Université Laval, elle poursuit actuellement sa maîtrise dans le même domaine tout en complétant des certificats en histoire de l’art et en marketing. Elle a travaillé au Pôle Culturel du Monastère des Ursulines comme guide au musée et a réalisé une visite archéologique en ces lieux dans le cadre du Mois de l’Archéologie. Ses intérêts portent sur l’histoire culturelle récente, les communautés religieuses, la vulgarisation archéologique et la mise en valeur du patrimoine du Québec.

Cette conférence est présentée en collaboration avec le Pôle culturel du Monastère des Ursulines de Québec et MAtv.