La documentation d’une collection de mobilier: un travail de détective

Une conférence d’Ariane BLANCHET-ROBITAILLE, Catherine LÉVESQUE et Hélène ROBITAILLE
Vendredi 14 août 2020 de 16h à 17h
En direct sur cette page


En 2018, le Monastère des Augustines a mené un projet de documentation de la collection de mobilier provenant des deux plus anciens monastères fondés par les Augustines au Québec, l’Hôtel-Dieu de Québec (1639) et l’Hôpital général de Québec (1692). Comprenant des pièces datant du 17e au 20e siècle issues de productions locales et d’importations, la collection témoigne de la vie en contexte monastique et hospitalier ainsi que de l’évolution des styles et des goûts à cette époque. La conférence sera l’occasion de découvrir le processus de documentation de telles pièces de collection : Que doit-on observer sur un meuble? Quelles sont les sources documentaires? Quelles informations un meuble peut-il révéler? Comment les archives peuvent-elles contribuer à la connaissance d’un meuble? Bien plus que de simples témoins du travail d’un artisan et de l’évolution des styles, les pièces de mobilier nous renseignent sur l’histoire sociale, économique et politique.

Ariane Blanchet-Robitaille est titulaire d’un baccalauréat intégré en sciences historiques et études patrimoniales ainsi que d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en muséologie de l’Université Laval. Elle a collaboré à différents projets d’exposition à titre de consultante en muséologie et en patrimoine. Impliquée dans le projet du Monastère des Augustines depuis 2011, elle y travaille depuis janvier 2015 à titre de conservatrice.