Revisiter la contrebande et le «commerce étranger» sous le Régime français

Qui : Alain GELLY et David LEDOYEN 
Quand : vendredi 16 août à 10h
Où : Morrin Centre
Prix : gratuit

Je réserve une place !

Cette conférence revisitera la contrebande dans l’axe Montréal – Albany sous le Régime français entre 1716 et 1755. Après une description de la structure de ce « commerce étranger » qui consiste dans la sortie de castors et autres pelleteries du Canada et à l’entrée de marchandises étrangères dont certaines prohibées, nous soulignerons la diversité des acteurs impliqués. Outre la position particulière des Autochtones                   « domiciliés » du gouvernement de Montréal, nous traiterons de l’importance des femmes et des officiers militaires dans ce commerce. La tolérance ou la complaisance des autorités s’explique à la lumière du poids du castor dans le chiffre d’affaires de la Compagnie des Indes, et dans la mesure où ce commerce soutient indirectement les impératifs stratégiques métropolitains. Nous profiterons de l’occasion pour esquisser l’état de ce « commerce étranger  » de Québec vers le golfe du Saint-Laurent.

Alain Gelly (Ph. D) est historien à la Direction, Archéologie et histoire à l’Agence Parcs Canada. Après avoir longtemps œuvré en histoire appliquée où il a produit des publications en histoire urbaine, scientifique et en mise en patrimoine, il amorce dans les années 1990 sa carrière à Parcs Canada. Au sein de cette agence, il a eu plusieurs mandats touchant l’histoire économique et militaire des lieux historiques nationaux de Fort-Chambly, des Forges-du-Saint-Maurice et de la bataille de la Ristigouche. Il a également réalisé une étude sur le choc des empires dans l’isthme de Chignectou tel que vu par la communauté historienne.

Depuis plus de 25 ans, David Ledoyen œuvre à l’Agence Parcs Canada. En tant que chef d’équipe ou de chargé de projet, il a notamment collaboré à la réalisation de plusieurs outils de diffusion du patrimoine destinés aux visiteurs des lieux historiques de l’Ouest du Québec, dont ceux de Sir-George-Étienne-Cartier et de Coteau-du-Lac. Il occupe actuellement un poste d’agent de développement de produits à Parcs Canada. Depuis des années, il poursuit des recherches sur la culture matérielle du Régime français, et en particulier dans les domaines militaire et médical. Il a été l’un des principaux artisans de l’exposition Contrebande, une exposition à déjouer, présentée depuis 2018 au lieu historique national du Fort-Chambly

25