La région de Portneuf, frontière de la Nouvelle-France en 1759 et 1760

Qui : Rénald LESSARD 
Quand : vendredi 16 août à 11h
Où : Chapelle du Musée de l’Amérique francophone
Prix : gratuit

Je réserve une place !

De la reddition de Québec en 1759 à la capitulation de Montréal en 1760, la région actuelle de Portneuf a servi de frontières entre les forces françaises et les armées britanniques. Le territoire s’étendant entre les rivières de Batiscan et de Cap-Rouge dépendait du fort Jacques-Cartier. Quelques avant-postes sont établis à Deschambault et Saint-Augustin. Grâce à la correspondance échangée entre le gouverneur Vaudreuil, Lévis et Dumas, aux cartes conservées par la British Library et surtout grâce à l’utilisation d’une source nouvelle : les centaines de certificats émis pour l’achat (réquisition) de biens et services conservé sous la cote V7,346 aux Archives nationales en France, il est possible de mieux connaître les ponctions en hommes et en biens exercés sur la population portneuvienne et ainsi d’évaluer l’impact de la guerre sur celles-ci.

Rénald Lessard est archiviste à BAnQ Québec depuis 1984 et archiviste-coordonnateur depuis 2006. Titulaire d’un doctorat en histoire (Université Laval), il a participé à plusieurs ouvrages touchant la Guerre de la Conquête (Combattre pour la France en Amérique : les soldats de la guerre de Sept Ans en Nouvelle-France, 1755-1760; Les officiers des troupes de la Marine au Canada, 1683-1760; La guerre de Sept Ans en Nouvelle-France; Vivre la Conquête). Récipiendaire d’un fellowship de la British en 2016 pour son projet Jeffery Amherst et la conquête de la Nouvelle-France : Les cartes et plans de la British Library comme témoins.

37