1759: La dernière campagne du général Montcalm

Qui : Dave NOËL
Quand : vendredi 16 août à 12h
Où : Chapelle du Musée de l’Amérique francophone
Prix : gratuit

Je réserve une place !

Le nom du général Louis-Joseph de Montcalm est devenu synonyme de défaite. Pour plusieurs historiens, il serait même l’unique responsable de la déroute française des plaines d’Abraham. Emporté par sa fougue, cet adepte des batailles à l’européenne aurait, dit-on, précipité la chute de la Nouvelle-France en chargeant les forces britanniques de son rival James Wolfe. Il n’aurait pas su utiliser les miliciens canadiens et les guerriers autochtones de son armée, réputés invincibles lorsqu’ils sont déployés à l’abri de la végétation. Dans notre présentation, nous traiterons d’abord du souvenir laissé par Montcalm dans la mémoire collective des Québécois. Nous nous intéresserons ensuite à la formation de ce général avant d’aborder sa responsabilité dans la campagne décisive de 1759. Notre analyse sera appuyée sur une description détaillée de la topographie des plaines d’Abraham et de la grande région de Québec à l’époque de la Conquête.

Dave Noël est journaliste à la recherche pour Le Devoir depuis 2009. Titulaire d’une maîtrise en histoire de l’Université de Montréal, il est l’auteur de l’essai Montcalm, général américain paru chez Boréal en 2018. Basé à la Tribune de la presse de l’Assemblée nationale, à Québec, il est responsable du Devoir d’histoire, qui lance aux lecteurs le défi de décrypter un thème d’actualité à partir d’une comparaison avec un événement ou un personnage historique.

43