Le bon et le mauvais intendant : histoire et mémoire de l’intendance en Nouvelle-France

Qui : Marie-Eve OUELLET 
Quand : samedi 17 août à 11h
Où : Îlot des Palais
Prix : gratuit

Je réserve une place !

L’intendant occupe une place de choix dans la mémoire de la Nouvelle-France, occupant le haut de la scène en compagnie des gouverneurs, explorateurs et généraux. Favorable au personnage, cette mémoire est toutefois tiraillée entre deux souvenirs contrastés : le premier intendant au dynamisme pionnier et l’ultime intendant corrompu. À partir de ces deux figures, on s’interrogera sur la postérité de ce personnage. Cela pour mieux dépasser la question de sa vertu afin de comprendre en quoi consistait vraiment le métier d’intendant.

Marie-Eve Ouellet est docteure en histoire et spécialiste de l’histoire politique de la Nouvelle-France. En 2018, elle a publié aux éditions du Septentrion Le métier d’intendant en France et en Nouvelle-France au XVIIIe siècle, fruit de ses recherches doctorales. À la tête des Services historiques Six-Associés, elle a dirigé la publication de trois livres tirés des circuits des Six-Associés, parus également chez Septentrion : Crimes et châtiments et Luxure et ivrognerie (2013) et Docteurs, guérisseurs et fossoyeurs (2015). Elle est présentement conseillère en patrimoine culturel au ministère de la Culture et des Communications du Québec.

44