Au menu: le patrimoine culinaire des Augustines

Qui : Sara BÉLANGER  et Ariane BLANCHET-ROBITAILLE 
Quand : samedi 17 août à 14h
Où : Monastère des Augustines
Prix : gratuit

Je réserve une place !

Durant plus de 375 ans, les Augustines furent les gardiennes de trésors insoupçonnés. Grâce à ce patrimoine conservé au centre d’archives et à la réserve muséale, le Monastère des Augustines est aujourd’hui un lieu de mémoire unique ainsi qu’un pôle de recherche exceptionnel pour découvrir l’histoire des Augustines et celle de la société québécoise. Au cœur des archives et des collections des Augustines se trouve un sujet qui suscite toujours l’intérêt, celui de l’alimentation. Le patrimoine culinaire des Augustines est très diversifié. Les archives nous renseignent sur les enjeux d’approvisionnement, de famine et de disette, la gestion des fermes, l’organisation des cuisines dans les monastères, l’alimentation des malades et la culture des fines herbes, sans oublier les fameuses recettes des sœurs.

Sara Bélanger détient un baccalauréat en histoire et une maîtrise en histoire ancienne de l’Université Laval, ainsi qu’un certificat en archivistique. Œuvrant depuis plus de dix dans le monde des archives, elle a notamment travaillé au Centre d’archives des Sœurs de Saint-François d’Assise de Lyon et à celui du Musée Royal 22e Régiment de la Citadelle de Québec à titre de chargée de projet aux archives et aux expositions muséales. Depuis le mois de mars 2017, Madame Bélanger occupe le poste d’historienne-archiviste responsable du Centre d’archives du Monastère des Augustines.

Ariane Blanchet-Robitaille est titulaire d’un baccalauréat intégré en sciences historiques et études patrimoniales ainsi que d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en muséologie de l’Université Laval. Récipiendaire du prix Roland-Arpin en 2010, elle s’intéresse notamment aux questions liées à la recherche et à la diffusion ainsi qu’à l’intégration du patrimoine immatériel au musée. Elle a collaboré à différents projets d’exposition à titre de consultante en muséologie et patrimoine. Impliquée dans le projet du Monastère des Augustines depuis 2011, elle y oeuvre depuis janvier 2015 à titre de conservatrice.

08