Un franc succès pour les 2e Rendez-vous d’histoire de Québec

3300 visites enregistrées en quatre jours!

Québec, le lundi 19 août 2019 – Du 15 au 18 août derniers se sont tenus les Rendez-vous d’histoire de Québec, lesquels se sont déployés dans sept lieux historiques de la ville de Québec et ont présenté plus d’une soixantaine d’activités. Cette seconde
mouture de l’événement a connu un franc succès, ayant enregistré 3300 visites, soit 2000 de plus que l’an dernier!

Certaines activités à elles seules ont su attirer plus d’une centaine de personnes à la fois. Les plus fortes affluences ont été enregistrées à la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone, lors de la table ronde sur les Patriotes, de la conférence sur le marquis de Montcalm prononcée par Dave Noël, de la conférence sur Champlain offerte par Éric Thierry, et de la conférence sur Marie-Barbe Loiselle, dite «Mademoiselle Baboche», espionne de Saint-Roch, donnée par José Doré.

« Le pic de fréquentation a été atteint le samedi après-midi, alors que 350 personnes assistaient simultanément à nos conférences, visites et activités », précise Catherine Ferland, présidente des Rendez-vous d’histoire de Québec.

L’organisation de l’événement a pu compter sur la participation de l’historien et animateur Denis Angers à titre de porte-parole. « Au terme de cette seconde présentation des Rendez-vous d’histoire, je me félicite de constater que, grâce à cet événement, Québec a enfin offert des contenus de qualité dans des contenants historiques inestimables. Du Morrin Centre à la Maison de la littérature, en passant par la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone et l’îlot des Palais, des historiens passionnés ont fait résonner les vieilles pierres de la capitale de conférences et d’activités variées. Lord Durham avait tort : nous sommes bel et bien un peuple avec une littérature et une histoire! », mentionne M. Angers.

Pour sa deuxième année d’existence, l’événement a confirmé son potentiel d’attraction extrarégionale en attirant à Québec un public provenant de la grande région de Montréal, de l’Estrie et de l’Outaouais.

L’historien Dale Gilbert et la conférence historique augmentée «Saint-Sauveur, l’aventure d’un quartier populaire» présentée les 17 et 18 août 2019 au Musée de la civilisation. Crédit photo: Benoît Bordage.

D’INDISPENSABLES PARTENAIRES

Le succès de cette année repose sur les magnifiques soutiens et partenariats qui ont été noués. L’apport de la Ville de Québec, notamment à travers « Québec, ville de littérature UNESCO » et l’Entente de développement culturel, ainsi que celui de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et du Conseil de la culture, ont permis de développer une offre culturelle inusitée, notamment un Salon du livre d’histoire et une conférence historique en réalité augmentée, qui ont attiré un grand nombre de visiteurs. L’équipe des Rendez-vous d’histoire de Québec a aussi pu compter sur un escadron de bénévoles enthousiastes et généreux.

Plusieurs partenaires, dont le Musée de la civilisation, ont déjà confirmé qu’ils souhaitent accueillir les 3e Rendez-vous d’histoire de Québec l’an prochain. Les dates pressenties sont les 13, 14, 15 et 16 août 2020.

À PROPOS DES RENDEZ-VOUS D’HISTOIRE DE QUÉBEC

Rendez-vous d’histoire de Québec est un organisme à but non lucratif administré par huit passionné(e)s issu(e)s du milieu de la culture, de l’histoire et de la littérature. L’organisation souhaite participer activement à la diffusion de l’histoire du Québec en promouvant l’accès aux connaissances historiques, patrimoniales et culturelles. Cette diffusion prend la forme de conférences, de démonstrations, d’ateliers pluridisciplinaires, d’expositions et de tout autre moyen de mettre l’histoire au centre de la rencontre!

POUR EN SAVOIR PLUS :

http://www.rvhqc.com | fb.com/rvhqc | Instagram@rvhqc

Source & rayonnement : equipe@brouillardcomm.com | 418 682 6111

La table ronde «Les rébellions, les patriotes et nous» a été l’une des activités les plus courues des 2e Rendez-vous d’histoire de Québec. Crédit photo: Marc-André Beauchemin, 15 août 2019.