Mission accomplie pour les premiers Rendez-vous d’histoire de Québec

Les Rendez-vous d’histoire de Québec, consacrés à l’histoire, au patrimoine et à la culture, se sont tenus les 10, 11 et 12 août derniers. Dès sa première année, ce nouvel événement culturel a su trouver son public et attirer une importante foule de curieux et d’amoureux de l’histoire, en plus de générer un fort intérêt médiatique.

Au total, plus de 1 300 entrées ont été enregistrées au cours des trois jours. Si la plupart des participants provenaient de la région de la Capitale-Nationale, plusieurs s’étaient déplacés des quatre coins du Québec pour assister aux conférences et aux activités.

Tout au long de la fin de semaine, l’affluence aux diverses activités, animations et visites ne s’est pas démentie, la plupart des salles affichant complet. La conférence inaugurale offerte par l’historien français Éric Thierry a attiré une foule inattendue, le vendredi 10 août en après-midi, alors que plus de 200 personnes se sont présentées pour entendre parler du manuscrit inédit de Samuel de Champlain.

Parmi les autres moments forts, signalons le duel d’historiens opposant les biscuits Leclerc et les gâteaux Vachon, au Morrin Centre le samedi 11 août, un affrontement humoristique au terme duquel une collation sucrée a été servie à la centaine de personnes présentes, ainsi que la conférence-démonstration sur la coiffure masculine au 18e siècle présentée dans la magnifique salle voûtée de l’Îlot des Palais. La conférence dessinée sur l’histoire de la bière, présentée par un tandem formé d’un historien et d’un illustrateur, a aussi attiré beaucoup de monde à la Maison de la littérature le dimanche 12 août en début d’après-midi.

Enfin, la table ronde de clôture a suscité un vif engouement. Ce riche échange entre le professeur émérite Jacques Mathieu et l’historien-éditeur Denis Vaugeois, animé par Marie-Eve Ouellet, a permis de mettre en valeur la passion pour la connaissance de l’historien bien connu des Québécois, Jacques Lacoursière, mais aussi d’aborder la question du rôle de l’histoire et des historiens dans la sphère publique. Une dégustation de cidre méthode champenoise du Domaine Hébert ainsi que le tirage de plusieurs prix ont permis de conclure de manière festive ces premiers Rendez-vous d’histoire de Québec.

L’organisation s’estime extrêmement heureuse de la réponse enthousiaste du public pour cette première année et entend bien renouveler l’expérience en août 2019. Les dates exactes et les détails seront communiqués ultérieurement.

Faire connaître et aimer l’histoire: une activité de clôture prestigieuse pour les Rendez-vous d’histoire de Québec

Éveiller les passions. Faire découvrir le plaisir de l’enquête et de la découverte du passé. Donner le goût de l’histoire. Voilà quelques-uns des thèmes auxquels s’intéresseront Jacques Mathieu, Denis Vaugeois et Marie-Eve Ouellet lors de la table ronde « Faire connaître et aimer l’histoire » qui conclura les premiers Rendez-vous d’histoire de Québec, ce dimanche 12 août 2018.

Faire aimer l’histoire : rien ne résume mieux l’immense carrière de Jacques Lacoursière. Par ses nombreux livres, dont la série Histoire populaire du Québec, ainsi que sa participation à plusieurs émissions de télévision, il a grandement contribué à intéresser les Québécois à leur histoire. Dans cette causerie où ils partageront leurs souvenirs, le professeur émérite Jacques Mathieu et l’historien et éditeur Denis Vaugeois se pencheront sur les grands épisodes de la vie professionnelle de celui qui mérite le titre d’« historien le plus populaire du Québec ». Ses méthodes de travail ainsi que sa passion pour la connaissance et pour la vulgarisation seront abordées, tout comme son humanisme, sa curiosité et son amour de la vie.

Par le récit de cette vie professionnelle, c’est aussi le rôle même des historiens dans la sphère publique qui sera revisité. On s’intéressera notamment à l’évolution de la pratique historienne et des sujets d’histoire. L’histoire se porte-t-elle bien dans notre société ? Quelle est la place de l’histoire au Québec en 2018 ? Comment l’histoire peut-elle et doit-elle être utilisée ? Quel est son rôle dans les musées, dans les médias, sur la place publique ? L’histoire, ainsi que celles et ceux qui la pratiquent, doit-elle être engagée ou, au contraire, la neutralité est-elle indispensable ?

Cette inspirante rencontre animée par Marie-Eve Ouellet se tiendra au Morrin Centre le dimanche 12 août à 16h. Une dégustation de cidre méthode champenoise du Domaine Hébert ainsi que le tirage de plusieurs prix de présence viendront conclure ces premiers Rendez-vous d’histoire de Québec.